Menu

le noyau de la Terre est 2 ans et demi plus jeune que la surface terrestre

3 juin 2017 - espace
le noyau de la Terre est 2 ans et demi plus jeune que la surface terrestre

D’après des études de la théorie de la relativité restreinte menée par un certain Albert Einstein, le noyau terrestre serait plus jeune de deux ans et demi par rapport à la croûte terrestre, et ce, grâce à l’effet de dilatation du temps.

Futurism nous explique que pourtant, le noyau et la surface terrestre ont évolué et continuent d’évoluer in situ en même temps ! Alors comment peut-il être possible que même en évoluant à un même rythme, l’âge de la Terre ne sera pas le même en fonction de la profondeur ? Tout se résume aux effets de la dilatation du temps, cette conséquence de la relativité générale dans laquelle la gravité a la capacité non seulement de déformer l’espace, mais également de trafiquer le temps. Plus on se situe dans en profondeur dans la gravité d’un objet volumineux, plus la distorsion du temps est élevée. Les satellites GPS doivent d’ailleurs comptabiliser et corriger ce facteur pour leurs horloges.

Si vous avez vu le film « Interstellar », vous devez vous rappeler de la scène où Joseph Cooper (Matthew McConaughey) est pris au piège dans le puits gravitationnel d’un trou noir supermassif. Il se rend alors compte que l’écoulement du temps à cet endroit est beaucoup plus lent que sur Terre (une heure dans le puits représente sept années terrestres). Et bien le principe est le même ici sauf que maintenant, une équipe scientifique dirigée par le physicien Ulrik Uggerhøj, de l’Université d’Aarhus au Danemark, a appliqué ce théorème de dilatation du temps pour pouvoir comprendre les écarts de temps entre le noyau et la surface terrestre.

Grâce à un phénomène de la relativité restreinte, le noyau de la Terre serait plus jeune que la surface/Crédits : NASA/JPL

L’équipe de chercheurs voulait vérifier une déclaration célèbre faite par le très connu physicien Richard Feynman lors d’une série de conférences dans les années 1960. C’est pendant ces conférences que Feynman avait expliqué que c’était la dilatation du temps qui causait cet effet de décalage d’âge entre le centre et la surface de la Terre grâce à des facteurs gravitationnels.

Il s’est avéré que Feynman avait à la fois tort et raison ! Il avait raison en déclarant qu’il y avait un différentiel de temps entre les deux endroits, mais ses résultats numériques étaient inexacts. Uggerhøj et son équipe ont constaté que le noyau de la Terre n’a connu qu’un temps plus lent que la surface de près de 0,0000000003 seconde, presque rien soit dit en passant. Mais sur 4,5 milliards d’années (âge de la Terre), quelles en sont les conséquences ?

Il en résulte une différence d’environ un an et demi. Lorsque les variations de densité entre le noyau et la surface terrestres sont prises en compte, cet âge s’élève à deux ans et demi. Bien sûr, plus l’objet est massif, plus la différence d’âge entre les deux endroits sera élevée. L’équipe scientifique a aussi calculé l’effet de dilatation du temps gravitationnel pour le noyau et la surface du Soleil. La différence s’élève à 40 000 ans.

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *